10 erreurs à éviter avec votre argent

Si vous voulez résoudre vos problèmes d’argent, je vous présente dans cet article 10 erreurs financières que vous devez absolument éviter. Connaître ces 10 erreurs vous aidera à changer vos mauvaises habitudes financières.

Peut-être avez-vous déjà commis certaines de ces erreurs sans en avoir conscience, les identifier vous aidera à les corriger même si cela vous prend un peu de temps. Il faut bien commencer quelque part !

“Si votre vie financière n’est pas en ordre, tous les autres domaines de votre vie seront en désordre”

Bamigboye Olurotimi
enfant avec tirelire

En effet, si votre vie financière n’est pas bien rangée, comme l’affirme cette citation, il y’a de grandes chances que vos problèmes d’argent déclenchent d’autres problèmes : stress, disputes dans le couple etc.

Voici les erreurs les plus courantes en matière d’argent :

1- Ne pas faire de budget

La plupart des gens, en France en tout cas, ne tiennent pas de budget. Or, c’est une énorme erreur, car ce faisant, ils n’ont aucun visuel sur leur situation financière réelle, et se privent d’un instrument de pilotage tout à fait essentiel.

Vous devez avoir un budget, ne serait-ce que pour savoir où va votre argent et combien d’argent rentre et sort chaque mois! Prendre le contrôle de vos finances à l’aide d’un budget est une stratégie qui vous servira à tout moment de votre vie, et qui vous permettra, si vous respectez votre budget, de pouvoir réaliser vos projets.

Si vous ne faîtes pas encore cet exercice, il est toujours temps de commencer !
J’ai justement un fichier Excel qui vous permettra de connaître exactement où passe votre argent. Il vous suffit de vous inscrire ici et vous recevrez, en bonus, mon livre numérique “Budget booster”.

Je vous invite également à lire mon article: Gérer son budget: la technique des 6 comptes

2 – Avoir des retards de paiement sur les factures

L’une des conséquences de ne pas tenir de budget, c’est justement de risquer de passer à côté d’échéances importantes, comme le paiement des factures. C’est une des raisons qui explique le découvert chronique de beaucoup de foyers ainsi que l’impossibilité de faire des économies.

Bien au contraire : les retards de paiement dans les factures engendrent souvent des frais, sans oublier qu’il faudra payer double le mois d’après puisque la facture impayée du mois précédent s’ajoute à celle du mois en cours…Pour éviter cela, vous devriez utiliser la néobanque Revolut et ses “pockets” pour automatiser le paiement des factures.

Vous devez donc identifier la cause du pourquoi vous n’avez pas payé cette facture à temps, et entreprendre les actions correctives nécessaires. Si la cause est un manque d’argent qui fait que le solde sur votre compte était insuffisant pour payer la facture, vous devrez chercher des moyens de gagner de l’argent supplémentaire.

Dans ce cas, pourquoi ne pas commencer par vendre des vêtements que vous n’utilisez plus sur Vinted ou des objets sur leboncoin?

3 – Ne pas avoir de fond d’urgence pour son budget

Il est très important de disposer d’une épargne de précaution pour pouvoir faire face aux aléas de la vie. S’il vous arrive une tuile, un imprévu nécessitant une dépense importante et que vous n’avez pas d’épargne de précaution, comment ferez-vous?

Cela peut être n’importe quoi : un frigo qui lâche, la voiture qui tombe en panne, une hospitalisation, un décès dans la famille, votre chat à enmener chez le véto…

Quand une telle situation se présente et que vous n’avez pas d’épargne de précaution, il ne vous reste plus qu’à faire un crédit conso ou pire : de recourir à un crédit reconstituable type sofinco, cofinoga…ce sont les pires de tous à cause de leurs taux prohibiltifs !

Vous voyez l’importance d’avoir une épargne de précaution (fond d’urgence) ?

Il est recommandé de disposer d’une épargne entre 3 et 6 mois de revenus, ce qui, je vous l’accorde, représente une jolie somme, mais que vous pouvez lisser sur 1 ou 2 ans en cas de besoin…

Donc si vous gagnez 1400€/mois mettez de côté : 1400 X 3 = 4200€.
Et si vous avez des revenus irréguliers, faîtes une moyenne sur l’année.

Pour ce faire, mettez en place un virement automatique mensuel, dès le versement de vos revenus d’au moins 10 à 20% de ceux-ci. Pour un revenu de 1200€/mois, cela représente 240€. Donc considérez qu’il vous faut vivre avec 960€ et non pas 1200€.
Quand on n’a que des petits revenus, cela représente un vrai sacrifice, mais comme je vous l’ai dit plus haut, cherchez à compenser en gagnant de l’argent sur internet !

4 – Ne pas se fixer d’objectifs financiers

Avant d’aller quelque part, il faut savoir où on va. Il faut avoir un ou plusieurs objectifs. Comment réaliser vos projets de vie si vous ne vous fixez pas des objectifs? Vous voulez vous marrier? Essayez d’estimer la somme dont vous allez avoir besoin pour financer ce mariage, et l’échéance que vous vous fixez pour la réunir.

Vous voulez acheter un appartement, faire construire votre maison? Même chose, sauf que les montants seront plus importants et qu’il faudra vous y prendre suffisament longtemps à l’avance…

Dans ces cas-là, on parlera plutôt d’épargne projet plutôt que d’épargne de précaution. Je vous conseille ainsi d’ouvrir un compte dans une néobanque telle que Revolut, Monese ou Bunq, qui permettent de créer autant de sous-comptes que vous voulez. Créez-en deux et appelez-les “épargne projet” et “épargne de précaution”.

Ensuite, si on reprend l’exemple précédent des 240€ d’épargne mensuelle, répartissez cette somme en : 60% d’épargne projet et 40% d’épargne de précaution soit 144€ pour l’épargne projet et 96€ pour le fond d’urgence.

Au bout d’un an, vous aurez amassé :

  • 1728€ pour l’épargne projet
  • 1152€ pour le fond d’urgence.

5 – Ne pas respecter son budget

Si vous ne suivez pas votre budget au fil de l’eau, vous risquez de le dépasser. C’est une erreur que nous commettons presque tous, même si un budget doit être souple en réalité, pour permettre de pouvoir s’adapter à des circonstances exceptionnelles.

En dehors de ces périodes exceptionnelles, respectez vraiment votre budget, c’est dans votre intérêt ! Faîtes très attention aux petites dépenses, qui vous semblent insignifiantes comme le café pris régulièrement au Starbucks du coin, les journaux et magazines qu’on achète au kiosque, le sandwich acheté à midi à la Boulangerie…

Tous ces petits achats à moins de 10€, mais qui, accumulés, font une jolie somme à la fin du mois, et dont le montant serait bien mieux dans votre épargne !

Pour vous aider à respecter votre budget, il faut établir un budget prévisionnel, et pour ça, je vous recommande une application mobile que j’utilise et qui s’appelle Money keeper

Elle permet de créer des budgets prévisionnels par catégories :

les budgets dans Money keeper

6 – Dépenser trop pour les loisirs

Il est assez facile de se laisser aller à dépenser excessivement pour les loisirs. Mais la nature humaine est ainsi faîte que l’homme a besoin de se détendre et de se faire plaisir de temps en temps, sans quoi la vie perd de sa saveur, comme un plat sans sel!

Aussi, je vous recommande d’adopter la structure de budget selon la méthode 50/30/20. C’est une méthode inventée par une sénatrice américaine qui peut s’adapter à la plupart des budgets. Nous y reviendrons sur le blog.

  • Les 50% sont à consacrer aux besoins et aux dépenses incompréssibles.
  • Les 30% correspondent aux loisirs et aux envies justement
  • les 20% correspondent à l’épargne.

Donc sur un SMIC à 1160 net, la part des loisirs représente 232€. Largement de quoi se faire plaisir chaque mois. Mais attention : ce poste regroupe toutes les autres dépenses non recurrentes et contraintes. Les achats sur internet, les accessoires pour la maison, les frais de santé, le coiffeur…

Donc il s’agit plus “d’envies” que de “loisirs”.

Donc, si vous voulez dépenser pour vos loisirs sans culpabiliser, ce qui est parfaitement stupide puisque les loisirs sont à intégrer dans le budget, alors la méthode 50/30/20 devrait bien vous convenir ! A condition de rester dans les clous définis…

7- Ignorer les frais

Comme nous l’avons vu plus haut, des frais peuvent survenir lorsque l’on ne paie pas ses factures ou même vos amendes à temps. Mais il existe toutes sortes d’autres frais : les frais bancaires, les frais de courtage si vous êtes boursicoteur, les frais d’adhésion…

C’est un poste de dépense que vous devez surveiller de près. Si vous êtes à découvert sur votre compte, les banques ont souvent la main lourde sur les frais, aggravant de ce fait votre situation financière. Une bonne raison de vous débarrasser le plus vite possible de votre découvert, qui enrichit le banquier mais pas vous ou…de faire un bras d’honneur à votre banque et de changer de crèmerie comme je l’ai fait !

Lorsque j’étais chez Monabanq en 2014, je me trouvais en situation difficile car j’étais à l’ASS avec moins de 500€ par mois, inutile de vous dire qu’avec ça, il faut choisir entre payer son loyer et remplir son frigo…en toute logique, j’ai choisi la seconde option.

Mais comme j’explosais mon découvert autorisé, la banque me prenait des frais qui pouvaient atteindre 80 à 100€ par mois : 5€ pour une lettre de relance pour combler le découvert, 20€ par prélévement rejeté etc. Et parfois, j’avais 4 ou 5 prélévements qui étaient rejetés le même mois… Bref, ils me foutaient encore plus dans la panade au lieu de m’aider à m’en sortir !

Mais c’est ça le business des banques, qu’elles soient traditionnelles ou en ligne : ils se font du gras sur votre dos! Raison pour laquelle je vous recommande plutôt d’ouvrir un compte dans une néo banque :avec elles, pas de découvert possible, donc pas de frais liés à des incidents de paiement !

8 – Toujours acheter du neuf

Acheter neuf est valorisant et agréable, mais si vous ne pouvez pas vous le permettre, vous devriez l’éviter. Un véhicule neuf par exemple, coûte beaucoup plus cher que si vous l’achetez d’occasion. Et en plus, cela ne sert à rien car il perd de la valeur sitôt sorti d’usine…

Pour les vétements même chose : vous pouvez les acheter dans une friperie. Et puis, il y’a beaucoup de choses que vous pouvez louer aujourd’hui : matériel de bricolage, voiture en autopartage si vous habitez une grande agglomération…

faire des economies

9 – Acheter parce que c’est en solde

Les soldes peuvent sembler à première vue une bonne occasion de réaliser des économies. Encore que…il y’a beaucoup de commerçants qui arnaquent les gens avec de “faux soldes”! C’est vrai, mais seulement à condition d’avoir déjà programmé de faire ces achats et non pas de les acheter uniquement pour profiter des soldes !

Et dans les soldes j’inclue également les fêtes commerciales comme le Black friday ou le cyber monday. Si vous aviez prévu de réaliser ces achats, alors attendre les soldes pour les payer moins chers est une très bonne chose. En revanche, s’ils n’étaient pas au programme, abstenez-vous de faire ces achats !

10 – Les abonnements

Les abonnements représentent de nos jours une part non négligable du budget des ménages. Que ce soit pour Netflix ou Amazon prime, la salle de sport, les “box” (thé, cravates etc. ) abonnement à un magazine, abonnement à un service sur internet…

Or, tous ces abonnements représentent des sources d’économies fabuleuses! Ce sont des fuites d’argent qui seraient plus utiles de consacrer à alimenter votre épargne. Avez-vous un ou plusieurs abonnements?

Dans ce cas, je vous invite à les résilier le plus possible, et ne conserver que ceux qui sont les plus utiles et indispensables….Est-ce que recevoir chaque mois une nouvelle “box” avec un assortiment de nouvelles cravates de différentes couleurs est vraiment indispensable? Pas vraiment n’est-ce pas…

Voilà, c’était les 10 principales erreurs que la plupart des gens font en matière d’argent, et ce n’est pas vraiment leur faute, car en France, l’éducation financière est inexistante. Elle n’est pas apprise à l’école et les medias n’en parlent jamais…et quand on manque d’éducation financière, on fait en général pas mal d’erreurs. Des erreurs qui peuvent nous coûter très cher…

Et vous, est-ce que vous vous reconnaissez dans certaines de ces 10 erreurs? Dîtes-le moi en commentaire.