Formation offerte “reprendre le contrôle de ses finances”

Je vous souhaite la bienvenue dans cette formation en ligne sur Comment bien gérer son budget. Dans cette formation offerte, nous allons aborder plusieurs points très importants :

  • Faire le point sur sa situation
  • se fixer des objectifs financiers
  • Créer un budget
  • suivre et respecter son budget
  • Comment combler son découvert
  • comment rembourser ses dettes rapidement
  • épargner même avec un petit revenu
  • Comment faire des économies?

Est-ce que le programme vous plaît? Ok, alors c’est parti !

A l’époque particulièrement difficile où nous vivons, nous devons faire preuve de résilience sur le plan financier et trouver des compléments de revenu voir se construire plusieurs sources de revenus passifs pour sortir d’une vie médiocre et insatisfaisante.

La crise du Covid-19 à mis en lumière de façon spectaculaire pour tout-le-monde que se reposer sur le système du salariat – qui arrive d’ailleurs en bout de course – était dangereux et qu’on ne peut absolument pas compter dessus pour sécuriser sa situation financière.

Cela tombe bien : sur ce blog, je veux vous aider à passer d’une vie d’esclave à libre financièrement. Pour certains, cela pourra se faire en 6 ou 7 mois, pour d’autres, il faudra 1 an et demi, 2 ans.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est très important de connaître votre situation présente pour savoir d’où est-ce que vous partez. Pour se rendre à une destination, il faut déjà connaître son point de départ avant de fixer le point d’arrivée, n’est-ce pas?

L’argent étant une question tabou en France, la plupart des gens qui se sentent débordés par leur situation financière préfèrent généralement “mettre la tête dans le sable” et ne pas regarder la réalité pour ne pas avoir à affronter la situation. Ils pensent ainsi s’épargner le stress de faire l’état des lieux de leurs finances.

Le souci, c’est quand ayant cette attitude, on refuse de reconnaître que c’est nous-même qui sommes responsable de l’état pas très reluisant de notre compte en banque. Pour agir sur un problème, il faut déjà le reconnaître. Donc, même si les chiffres qui nous sautent à la figure nous font mal, il est essentiel de prendre conscience de la réalité.


Revenus et dépenses

La première étape va donc consister à chiffrer tous nos revenus et toutes nos charges, fixes et variables.

Sur un carnet ou sur votre application de prise de notes, noter tous vos revenus réguliers (salaire, allocation chômage, CAF, autres revenus ) et faîtes-en le total.

Ensuite, faîtes la même chose avec vos dépenses en les catégorisant en :

  •  charges fixes
  • dépenses courantes
  • dépenses imprévues et exceptionnelles
  • opérations financières (facultatif)

Les charges fixes, regroupent, sans surprise toutes vos factures et vos prélèvements mensuels (loyer, remboursement de crédit, eau, électricité, mutuelle, impôts etc.) elles ne devraient pas dépasser 50 à 55% de vos revenus mensuels pour ne pas déséquilibrer votre budget, sinon, c’est qu’il y’a un problème et il va donc être nécessaire de chercher à les réduire.

Les dépenses courantes sont celles qui reviennent régulièrement au cours du mois mais qui ne sont pas obligatoires. C’est-à-dire l’alimentation, l’habillement, les frais postaux, les loisirs, le coiffeur, les achats sur internet, le high-tech, les accessoires de la maison etc.

Les dépenses imprévues et exceptionnelles sont celles qui comme leur nom l’indique, ne peuvent pas être anticipées à l’avance : hospitalisation, panne de la voiture, frais d’obsèques d’un proche, sorties scolaires des enfants, dépannage financier d’un ami etc. Le mieux pour pouvoir faire face en cas d’imprévu est d’y allouer un pourcentage du budget.

Prenez maintenant vos 3 derniers relevés bancaires et armez-vous de stabylos de différentes couleurs. Puis, surlignez chaque opération selon sa catégorie.
Par exemple :

  •  le vert pour les revenus
  • le rouge pour les charges fixes
  •  le bleu pour les dépenses courantes
  •  le orange pour les dépenses imprévues
  •  le jaune pour les virements inter-comptes

Les virements sont une catégorie un peu à part, puisqu’il ne s’agit pas d’une dépense mais d’un mouvement d’argent. On pourra toutefois les mettre dans la catégorie “opérations financières” avec les retraits au DAB par exemple.

La seconde étape va consister à se fixer des objectifs financiers. Car, évidemment, vous ne faîtes pas un budget juste pour le plaisir de créer un budget! Vous devez avoir un objectif précis derrière.

Je vous ai préparé un support pour noter vos objectifs. Vous pouvez le télécharger ici 

Notes-y tous vos projets , tous vos objectifs, mêmes vos rêves les plus fous, et surtout, reportez-vous y à chaque fois que votre motivation à un p’tit coup de mou !

 

Il existe différentes méthodes pour établir un budget, par exemple, la méthode du budget base zéro dont je parle ici  ou bien encore la méthode 50/30/20 

Mais le méthode que je préfère et qui me semble la mieux adaptée même aux faibles revenus reste la méthode des enveloppes virtuelles pour faire son budget prévisionnel. Avec elle, impossible d’être à découvert, vous êtes sûr(e) de rester dans les clous.

Il y’a cependant un principe que je voudrais que tu respectes absolument : dépenser moins que ce que tu disposes.  Ainsi, tu éviteras les problèmes de découvert qui te pourrissent la vie et les risques d’incidents de paiement associés.

Pour s’enrichir, il suffit finalement d’appliquer un principe très simple : dépenser moins que ce que l’on gagne ! Lorsque tu as 1500€ et que tu en dépenses 1200€ au cours du mois, à la fin, tu t’es enrichi de 300€…

Pour appliquer la méthode des enveloppes virtuelles, il faut que tu disposes d’un compte dans une néo banque tel que :

  • N26
  • Revolut
  • Lydia
  • Vivid Money

Car nous allons utiliser les épargnes virtuelles proposées par ces néo banques. Ce qu’il y’a bien avec les néo banques, c’est qu’elles proposent quasiment toutes des cartes de débit à contrôle de solde, ainsi, il n’est pas possible de se retrouver à découvert, car si une opération risque de faire passer le solde de votre compte en dessous de zéro, elle sera automatiquement bloquée.

C’est un avantage quand on ne sait pas bien gérer ses finances, mais les cartes de débit à contrôle de solde posent souvent des problèmes sur les terminaux de paiement non connectés aux pompes à essence ou au péage ou encore pour payer les parkings Vinci par exemple…

Il te faudra donc disposer sous le coude d’une carte de débit “classique” ou d’une carte de crédit pour ce type d’achats.

Une fois ton compte dans l’une de ces néobanques ouvert, crées 3 sous-comptes ( épargnes virtuelles) que tu vas intituler :

  • charges fixes
  • charges courantes
  • dépenses imprévues

Je peux te parrainer pour ouvrir un compte Revolut, c’est gratuit, et la néo banque t’offre 20€ après avoir dépensé cette somme avec ta carte. Rendez-vous derrière ce lien :

https://bit.ly/3ibLu8a

Le truc cool avec Revolut, c’es qu’on peut créer non seulement des sous-comptes pour notre épargne , mais aussi des dossiers appelés “Pockets” pour y classer nos transactions récurrentes comme le paiement du loyer, les factures, les abonnements…

Donc l’idée, ça va être de répartir notre argent dans ces pockets pour gérer notre budget. Pour cela, il faut évidemment que tu saches précisément combien est-ce que tu dépenses pour chacun de ces 3 postes de ton budget.

Admettons que tu gagnes 1485€, et que tes charges fixes représentent 720€, soit 48,4% de cette somme. Que tes dépenses courantes représentent 500€, soit 33,6% de 1485 euros, et que tu prévois le reste soit 265€ pour les imprévus.

Les chiffres peuvent varier d’un mois sur l’autre, mais c’est pour ça que je t’ai demandé de noter toutes tes charges sur les 3 derniers mois à l’aide de tes relevés de compte : notes-les mois par mois puis fais une moyenne si les chiffres sont différents. Normalement, tes charges fixes seront identiques, seuls les dépenses courantes et les imprévus seront différents.

1 – Créer des pockets

Avec Revolut, il y’a des sortes de dossiers dans lesquels classer ses factures à payer et qui s’appellent des “Pockets”. Pour en créer, il suffit de cliquer sur le 3eme onglet en bas de l’application qui est le “Hub”, puis de choisir “Pockets”. Cliques sur le lien bleu “Créer un Pocket”. L’application te suggéra différents pockets, par exemple pour les abonnements, les factures etc. A toi de nommer tes pockets en charges fixes, charges courantes et dépenses imprévues.

2 – Créer un paiement récurrent

Pour ajouter des paiements récurrents à l’intérieur d’un pocket, qui seront prélevés chaque mois à une certaine date, il faut avoir au préalable paramétré un paiement récurrent qui s’affichera dans la liste des paiements programmés.

Rendez-vous sur l’onglet “Paiements” puis cliques sur le lien bleu “ajouter”. Revolut te demandera s’il s’agit de programmer un virement à un contact ou un compte ou bien de rechercher le paiement d’un abonnement. Choisis cette dernière option. Enfin, tu devras sélectionner un paiement en cochant la case devant lui et cliquer sur le bouton “continuer” en bas de l’écran. Ton paiement sera désormais récurrent.

3 – Approvisionnes ton pocket

Ceci fait, rendez-vous dans ton pocket puis cliques sur le bouton bleu “approvisionnement” ou bien sur “ajouter des paiements” si aucun paiement programmé n’a été ajouté. Coches ensuite la case en regard des paiements récurrents présents dans la liste que tu souhaites ajouter à ce pocket. Puis cliques sur le bouton “confirmer” en bas.

Pour alimenter ton pocket, Revolut te vous demandera s’il s’agit d’un financement ponctuel ou bien d’un approvisionnement périodique. Choisis la seconde option.

Donc tu mets en place des virements automatiques dès que ton revenu est arrivé sur le compte :

720€ vers le pocket “charges fixes”
500€ vers le pocket ” dépenses courantes”
265€ vers le pocket ” imprévus”

Choisis la fréquence mensuelle, la date du rechargement, une date de début et voilà c’est fait !

Ainsi, chaque mois à la date convenue, les paiements de tous tes abonnements et factures seront effectués depuis ce pocket et n’apparaitront plus dans la liste des transactions du compte principal.

Une fois les approvisionnements programmés en place, tu n’auras rien d’autre à faire! Chaque mois, la somme que tu auras déterminée sera prélevée du compte principal pour alimenter tes 3 pockets. L’argent qui restera en solde sur le compte principal sera vraiment pour te faire plaisir !

 

Epargner avec l’arrondi automatique de petite monnaie

Alors tu vas m’dire “Ok, c’est bien beau, mais l’épargne dans tout ça?” C’est vrai, si tu as remarqué, je n’ai pas appliqué la fameuse règle “se payer en premier”. Ouhhh, pas bien ! Tu peux le faire s’il te reste un peu d’argent, mais un autre avantage non négligeable de Revolut, c’est que ton épargne, tu peux la constituer toi-même en payant avec ta carte Revolut !

Car oui, si tu n’a pas encore lu mon article consacré à Revolut  saches que cette néo banque t’offre la possibilité d’épargner de différentes façons.

Dans le “Hub” (3ème onglet en bas de l’application), choisis “Coffres” puis sélectionnes le coffre sur lequel tu veux épargner. Si tu n’as pas encore créer de coffre, tu peux cliquer sur le lien bleu “créer un coffre” il te suffira ensuite de fixer un montant à atteindre ainsi qu’une date butoir pour atteindre ton objectif et voilà !

Tu peux là encore programmer un virement récurrent pour alimenter ton coffre si tu le souhaites.

Mais tu peux aussi paramétrer un transfert de ta petite monnaie lorsque tu paies avec ta carte Revolut. Tu as un coefficient multiplicateur de X1 à X10 pour faire grossir ton épargne encore plus vite !

Ex: tu règles un achat par carte de 4,30€. Revolut va l’arrondir à 5€. Il paiera les 4,30€ au commerçant, et mettra la différence sur ton coffre soit 70 cents. Si tu actives le coefficient X2, il mettra 1,40€, et si tu actives le X10, il mettra au coffre 7€ ! Si tu fais des dizaines de transactions avec ta carte Revolut, ton épargne va vite atteindre des sommes importantes !

Quelle application gratuite pour suivre son budget? 

Pour suivre ton budget et vos différentes épargnes, je vous recommande une application mobile gratuite qui se nomme “I save Money”. Cette application très simple, vous fournira une vue synthétique de votre consommation de budget, et mettra en évidence votre capacité d’épargne avec une jauge pour visualiser si le budget fixé à été dépassé ou pas.

Voici une vidéo de démonstration:

https://www.youtube.com/watch?v=ChKaeHHboQgte

 

Il existe un moyen simple et rapide pour sortir durablement du découvert bancaire: il s’agit simplement de bannir le découvert de ton compte! Mais plutôt que de s’échiner à rembourser un trou abyssal sur son compte principal et de ne pas y arriver à cause du manque d’argent provoqué par le siphonage de ses revenus pour absorber le découvert du mois précédent, on va être plus malin…

Une fois encore, on va utiliser un compte de néo banque. Si ton compte principal qui est dans le rouge est dans une banque à papa (société générale, crédit agricole etc.) ou dans une banque en ligne, la solution consiste à ouvrir ce fameux second compte dans une néo banque telle que Revolut.

Le résultat ne se fera pas attendre : tu vas repartir avec un compte tout nouveau, tout neuf et surtout…vierge de tout découvert ! Bien entendu, il va te falloir transférer le versement de ton salaire ainsi que tous tes prélèvements et abonnements sur ce nouveau compte, de sorte que ta domiciliation bancaire va changer.

J’ai fait le test avec le Rib Lituanien de Revolut (Brexit oblige) et tous mes prélévements sont désormais domiciliés chez eux, sauf le versement de Pole-Emploi qui persiste à refuser les RIB étrangers et que je dois faire sur mon compte Lydia.

Donc la situation s’est nettement améliorée du côté de l’acceptation des RIB étrangers. Il faut dire que la discrimination à l’IBAN est totalement illégale au regard de la législation européenne.

La conséquence sera radicale : tu disposeras de 100% de tes revenus désormais et tu pourras payer toutes tes factures et tous tes prélèvements sans que tes revenus soient amputés par le comblement du découvert du mois précédent lorsqu’ils arrivent sur ton compte ! On ne t’accablera pas de frais qui t’empêchent de t’en sortir à cause de cette situation…

C’est quand même plus facile comme ça, non?

Ensuite, ben, il te suffira te virer la somme que tu décideras chaque mois sur ton ancien compte pour combler ton découvert petit à petit. Sauf que là, c’est toi qui est au contrôle, tu ne subis plus la situation.

Et enfin, lorsque ton compte sera à zéro, tu n’auras plus qu’à le clôturer, et basta! 

Franchement, c’est la décision que j’ai prise en 2014 quand est sorti le compte Nickel en France : à l’époque, j’étais chez Monabanq, et j’avais un découvert qui avait tendance à se creuser chaque mois. Monabanq abusait sur les frais : 5€ pour m’envoyer une lettre de relance, 20€ par prélèvement rejeté…j’étais à 500 de découvert. Je ne m’en sortais pas ! D’autant que j’étais tombé à l’ASS avec 498€ pour (sur)vivre.

Quand j’ai découvert l’existence du compte Nickel, je me suis empressé d’aller ouvrir un compte en bureau de tabac et j’ai domicilié tous mes prélèvements et virements chez eux, et là, je m’en suis sorti presque instantanément le premier mois ! J’ai remboursé mon découvert chez Monabanq et j’ai clôturé le compte. Quel soulagement !

 

"Les merdes, c'est bien connu, ça vole en escadrille!"

Jacques Chirac. 

Eh oui, après la p’tite phrase de Jacques Chirac bien croustillante, il faut bien reconnaître que les dettes, c’est comme les démons : elles peuvent s’appeler “légion” et être plusieurs… pour le démoniaque que Jésus à guérit et qui erait dans les cimetières en brisant toutes ses chaines, ils étaient 2000 !

Le dossier de surendettement

Alors comment est-ce qu’on sort d’une telle situation? Très franchement, si tu est débordé(e) par tes créances et que tes dettes s’élèvent à plusieurs dizaines de milliers d’euros, la seule planche de salut sera de monter un dossier de surendettement à la banque de France. Car, arrivé à un certain stade, aux grands maux, les grands remèdes !

Mais partons du principe que ton surendettement reste soutenable, et que tu peux t’en sortir sans avoir recours à un dossier de surendettement, et à l’effacement partiel ou total de tes dettes…

Je suis passé par là, et pour des sommes qui n’en valaient absolument pas la peine en plus, mais simplement parce que la recevabilité de mon dossier par le tribunal allait stopper la procédure d’expulsion de mon logement qui me guettait. Le depôt d’un dossier de surendettement à pour effet de stopper toutes les procédures judiciaires en cours.

Mais, ce qu’on ne m’avait pas dit, c’est que le fait d’être automatiquement inscrit au fichier des incidents de paiement des particuliers (FICP) pendant au moins 5 ans, m’empêcherait même de pouvoir faire un paiement échelonné par carte pendant toute la durée de mon inscription. Et ce, bien après que cette passe difficile ne soit devenue de l’histoire ancienne, ce qui me semble particulièrement injuste.

Et quand on doit régler par carte une grosse dépense que l’on veut étaler, genre la facture du garagiste et qu’on ne le peut pas, ben…ça te fout dans la merde ! Une de plus… (penses à l’escadrille) 💩

Donc le dépôt d’un dossier de surendettement comporte aussi des inconvénients, et il est à réserver quand cela se justifie.

Comment rembourser ses dettes le plus rapidement possible? Le tout, sans sacrifier l’essentiel. C’est ce que nous allons voir dans ce module . A ce sujet, tu peux également lire sur le blog mon article intitulé société de recouvrement: ne vous laissez plus faire!

“Qui rembourse ses dettes s’enrichit!” dit le proverbe. Et tu sais quoi? C’est tout-à-fait vrai ! 😏

Parce que quand tu décides de rembourser tes dettes, c’est un poids en moins sur ton budget : plus tu rembourses tes dettes, et moins il y’a de fuites d’argent sur ton compte bancaire! Et moins tu as de l’argent qui sort de ton compte, plus tu t’enrichis, c’est aussi simple que cela!

Ne pas rester seul(e) face à ce fardeau

Au delà d’un taux d’endettement de 33%, on estime qu’un individu est en surendettement. Si tu est submergé par tes dettes, incapable de réagir, ne restes pas isolé ! Le reseau associatif CRESUS pourra te venir en aide gratuitement ( soutien juridique, assistante sociale, montage de dossier de surendettement etc.) Ils sont présents partout en France. Voici l’adresse de leur site : https://www.cresus.org/

Le surendettement est un problème très aigu en Amérique du nord, que ce soit au Etats-Unis ou au Canada, notamment à cause des prêts étudiants qui sont une véritable bombe à retardement mais aussi parce que les citoyens de ces pays sont multicartes et utilisent des cartes de crédit et non des cartes de débit comme en Europe.

La conséquence, c’est qu’ils dépensent avec de l’argent qui ne leur appartient pas, et évidemment cette réserve d’argent à un taux très élevé !

Tu constateras rapidement que les blogs qui traitent du sujet du surendettement sont majoritairement québécois pour la francophonie. Ce n’est pas un hasard…

listes l’intégralité de tes dettes

C’est évidemment une étape incontournable. Il faut faire l’inventaire de tout ce que vous devez à vos créanciers ( que ce soit une banque, une entreprise, un commerçant etc.) Vous devez connaître précisément les sommes que vous avez à rembourser.

C’est un exercice qui peut être assez pénible pour la plupart des gens, car évidemment il nous confronte à la triste réalité, et la réalité en la matière, on n’a pas envie de l’affronter, alors on préfère se mettre la tête dans le sable, au risque de faire traîner les choses et d’aggraver nos problèmes d’argent!

Pour pouvoir agir sur un problème, et, en l’occurrence, des dettes d’argent, il faut déjà savoir combien est-ce que l’on doit rembourser pour pouvoir appliquer le bon remède. Si tu ne listes pas toutes les sommes que tu dois, tu ne pourras jamais savoir d’où est-ce que tu pars. Ce n’est pas la même chose d’avoir à rembourser 5000€ ou alors 40.000€ et plus !

Classes tes créances de la plus petite à la plus importante en terme de montant. Tu vas voir tout de suite après pourquoi. Avec la méthode snowball ( boule de neige) ont ne prête pas attention au taux d’intérêt, il s’agit uniquement de classer ses dettes de la plus petite à la plus importante.

N’oublies pas de noter les coordonnées de tes créanciers, ainsi que ta référence client si tu en as une pour certains créanciers.

élaborer une stratégie de désendettement

Comment rembourser ses dettes le plus rapidement possible? Il existe deux principales méthodes pour y arriver. la première méthode dont je vais vous parler s’appelle la méthode boule de neige

Cette méthode s’apparente en effet à une boule de neige qui dévalerait une pente en agrégeant toujours plus de neige autour d’elle au fur et à mesure qu’elle roule vers le bas. C’est donc une méthode où le montant remboursé augmente de plus en plus au fil du temps.

Le paiement minimum ( échéance)

Le montant d’un crédit comporte une mensualité ( ou paiement minimum à rembourser) chaque mois. Chaque mois, tu vas donc devoir payer ce montant minimum (ex: pour un crédit auto de 15.000€, il te reste à rembourser 12.180€ en 42 paiements minimums de 290€ mensuels) Il te suffit de te reporter à ton tableau d’amortissement du prêt pour en connaître le montant.

Si tes dettes ne sont pas un crédit mais des factures impayées, découpes le montant de tes impayés comme s’il s’agissait de rembourser un emprunt, à la différence près qu’il n’y a pas d’intérêts à payer. ( pour une facture d’hôpital de 1200€, divises-là en 10 pour obtenir 120€ de paiement minimum)

Faire un budget et économiser de l’argent au quotidien

Établis un budget et respecte-le. Tu dois en particulier chercher à réduire toutes tes dépenses non essentielles, c’est à dire tes charges variables (vêtements, loisirs, achats sur internet etc.) pour libérer le maximum d’argent au paiement de tes dettes. Tout ce qui n’est pas des charges fixes doit passer à la moulinette ! Evidemment, c’est très frustrant comme situation, mais dis-toi que c’est transitoire.

remboursement avec effet boule de neige : le paiement supplémentaire

boule de neigeAinsi, tu réussiras par exemple à trouver 260€ que tu vas pouvoir ajouter à ton paiement minimum. C’est le paiement supplémentaire. La méthode boule de neige consiste justement à rajouter un paiement supplémentaire au paiement de la mensualité normale pour ainsi enclencher le mécanisme vertueux de remboursement exponentiel au fil du temps.

Payes donc le montant minimum + le paiement supplémentaire déterminé pour rembourser ta première dette, celle qui arrive tout en haut de la liste et qui correspond au montant le plus faible.

Si jamais il te manque de l’argent pour vivre, où qu’une dépense imprévue survient, il va falloir remanier ton budget si possible, voir vendre certains objets sur les sites de petites annonces ou bien vendre tes compétences sur les sites de jobbing etc. pour trouver de l’argent supplémentaire.

Une fois que tu auras fini de rembourser la première dette, répétes l’opération pour les dettes suivantes par ordre d’importance. Tu vas alors réallouer le montant ( minimum + supplémentaire) au remboursement de la seconde etc. jusqu’au remboursement final de toutes tes dettes.

La méthode avalanche

avalanche

Décidément, on est dans l’univers de la neige! Après la boule de neige, c’est carrément à une avalanche qu’on à affaire! Personnellement, je trouve cette seconde méthode moins efficace et plus décourageante que la première, vous allez voir pourquoi, mais c’est à vous de voir celle qui vous conviendra le mieux.

Contrairement à la méthode boule de neige vue précédemment, ici, on ne s’occupe pas du montant restant dû, on classe les dettes par taux d’intérêt décroissant. Le principe étant de s’attaquer à la dette qui nous coûte le plus cher en premier. Puisque cette méthode part du principe qu’une dette qui a un taux d’intérêt élevé nous coûte plus cher qu’une autre, au taux d’intérêt moins élevé.

Des inconvénients majeurs

Contrairement à la méthode snowball, les factures impayées ne sont pas prises en compte, étant donné qu’elles n’ont pas de taux d’intérêt, alors qu’elles constituent bien une dette ! En revanche, vous pouvez y inclure votre découvert bancaire, qui lui, en comporte un. 

Si vous désirez vous débarrasser le plus vite possible de vos dettes d’argent, cette méthode n’est pas faîte pour vous, car en se concentrant sur les créances au taux d’intérêt le plus élevé, et non le solde restant dû le plus faible, la durée de remboursement sera nettement plus élevée. A déconseiller donc à ceux et celles qui veulent se sentir pousser des ailes en voyant leur dettes fondre comme neige au soleil !

Comment rembourser sa dette?

Le point commun avec la méthode snowball, c’est qu’il faut toujours faire son budget mensuel et chercher à dégager le maximum d’économies à allouer aux remboursements. C’est un impondérable. De même, vous allez lister vos dettes mais cette fois-ci, du taux d’intérêt le plus élevé au moins élevé.

Comme avec la méthode précédente, on s’engage à rembourser quoi qu’il en soit la mensualité minimale prévue de tous ses crédits. Là encore, il est tout-à-fait possible et même recommandé d’allouer un montant supplémentaire en sus du montant minimum.

Si vous n’avez pas encore été voir les conseils que je donne sur mon blog en matière de gestion de son budget , il vous est vivement conseillé de vous constituer un fond d’urgence d’au moins 1000€ s’il vous reste un peu de marge de manœuvre. En effet, c’est dans ce fond d’urgence que vous irez “taper” si un besoin d’argent se fait sentir comme pour payer le garagiste plutôt que de faire un prêt à la consommation !

Entre la méthode boule de neige et la méthode avalanche, mon cœur balance !

Laquelle choisir mon cher Watson? Après tout, elles se ressemblent sur bien des points, non? Dans les deux cas, vous ne pourrez pas payer vos dettes sans argent, il vous faudra faire preuve de rigueur pour remporter la victoire!

Si vous avez des dettes à taux d’intérêt faible, ou bien une majorité de factures impayées plutôt que des crédits, il vaudra mieux se concentrer sur la méthode snowball, mais si vous avez multiplié les prêts à la consommation ou abusé des cartes de crédits de cofinoga, oney, cetelem etc. alors il vaudra mieux vous tourner vers la méthode avalanche.

Et vous, comment est-ce que vous vous en sortez avec vos remboursements de créances?

 

Pouvoir épargner pour ses projets est le souhait d’un grand nombre de gens, peut-être est-ce que c’est ton cas.

Mais tu dois savoir une chose : avant même de mettre en place une épargne projet, la première épargne que tu dois chercher à constituer, c’est ce fameux “fond d’urgence”, cette épargne de sécurité qui va te permettre de pouvoir faire face à n’importe quel imprévu.

Si tu gagnes 1400€/mois, il est conseillé de prévoir au moins 6 mois de revenus de côté soit 8400€ pour pouvoir se retourner en cas de perte d’emploi par exemple.

Et justement, comme nous venons de le voir dans le module consacré au remboursement du découvert, de ne pas te retrouver acculé à faire un prêt à la consommation alors que tu est déjà dans une situation difficile sur le plan financier. Mais attention: ton fond d’urgence, ne t’en sert pas comme d’une réserve d’argent pour boucler ton mois quand tu est un peu short. Le fond d’urgence, doit te servir quand tu as une vraie dépense imprévue qui te tombe dessus, pas comme d’une variable d’ajustement !

Pour pouvoir régler ce genre de dépense qu’on a “oublié” dans un coin de sa tête comme payer la visite chez le véto du chien ou la licence de sport du fiston en septembre, il faut utiliser le budget “imprévus et exceptionnel” dont je t’ai parlé dans le module consacré au budget.

Maintenant, aimerais-tu découvrir le plan d’action pour épargner genre…5.000€ en 18 mois? Alors reste bien attentif à ce qui va suivre.

Pour t’accompagner, je te mets en téléchargement ci-dessous le “cahier d’exercices de l’epargne” dans lequel tu devras noter par écrit ton plan d’action d’épargnant champion(ne).

Automatises le processus

Je t’ai parlé de l’arrondi automatique dans le module consacré au budget si tu utilises ta carte Revolut, c’est déjà un moyen très simple d’épargner sans même t’en rendre compte ! En plus de cela, tu peux programmer un virement automatique le jour où ton salaire arrive sur le compte, de 5% de ton revenu. Si on reprend l’exemple d’un salaire de 1400€, cela fait 70€.

C’est la fameuse règle “se payer en premier”, cela n’a rien d’obligatoire, mais je te la conseille vivement si tu veux faire croître ton épargne beaucoup plus vite ! Et puis, il est quand même normal de penser à soi avant de payer ses factures ou son loyer, tu sais que cet argent, c’est pour ton bonheur et tes projets que tu l’épargnes.

2 causes qui expliquent que tu n’épargnes pas

Ces deux causes principales, ce sont :

1) le manque de visibilité
2) le manque de motivation

La première raison, le manque de visibilité, s’explique par le fait que, malgré ta bonne volonté, il y’a toujours une dépense imprévue qui arrive au cours du mois et qui t’empêche de pouvoir mettre cet argent de côté. D’où l’importance du budget ” imprévus” !

La seconde raison, c’est donc le manque de motivation profonde. Je veux dire, pas une simple “bonne résolution” sur le mode ” il faut absolument que” comme si c’était une corvée d’épargner, mais un objectif fort et à long terme qui te permet de réaliser un objectif précis.

Tu épargnes pour un objectif précis, alors nommes-le ! Par exemple : “Tracking autour du monde” et fixes un objectif de collecte : “15.000€” ainsi qu’une date butoir: le 1er juillet 2025. Il s’agit donc ici de réfléchir à son “pourquoi” et de le noter noir sur blanc. Affiches ce document bien en évidence dans ta chambre, dans ta salle de bain ou ta cuisine peu importe, mais penses-y “tous les matins en te rasant” si tu est un homme.

Par exemple, moi, j’ai épargné pour pouvoir investir dans un business qui me rapporte des revenus passifs et que je peux retirer chaque 2 semaines.

Je te conseille dans un premier temps de prévoir 2 épargnes distinctes : la première, c’est ton épargne de précaution, la seconde, une épargne projet. Pour chacune, tu ouvres un sous-compte.

Pour que ce soit plus facile pour toi de mettre la somme voulue de côté, tu peux compter en nombre de semaines qui te sépare de ton objectif. Par exemple, si tu veux épargner 20.000€ en 4 ans, cela fait 208 semaines. 20.000 / 208 = 96,15€ à épargner chaque semaine.

Des applications pour t’aider

Si tu ne souhaites pas ouvrir un compte dans une néo banque, il existe aussi des applications vraiment géniales comme Moka  que tu peux utiliser. Vas vite lire mon article consacré à Moka ici

Et comme je t’en ai déjà parlé, tu peux aussi utiliser I save Money, qui calculera pour toi ta capacité d’épargne. Il te suffit de rentrer dans l’application tes revenus, tes postes budgétaires et de noter au fil de l’eau tes dépenses réelles dans les différents postes du budget, et l’application t’indiquera si tu as dépassé ou non ton budget prévisionnel avec une jauge visuelle et te donnera ta capacité d’épargne.

 

 

 

Si tu collectionnes les abonnements style Netflix, Deezer, Youtube premium etc. et que tu cherches malgré tout à économiser sur tes factures, tu as le choix entre :

  •  renoncer à tes abonnements
    ou…
  •  Utiliser Spliit pour faire des économies !

Spliit? Oui, il s’agit d’une plateforme de co-abonnement. Concrètement, tu l’auras compris, sur ce site, tu vas pouvoir partager tes abonnements en ligne avec d’autres personnes intéressées pour faire des économies sur le même abonnement que toi.

En effet, les abonnements font partie de ces dépenses un peu superflues et de “confort” dont il faut absolument se passer lorsque l’on cherche à faire des économies. Alors si malgré tout, on ne souhaite pas faire exploser le poste “loisirs”, il peut très intéressant de partager le coût de son abonnement avec d’autres personnes.


Une offre limitée

Malheureusement, la plateforme étant encore assez récente, tu n’y trouveras pas tous les abonnements possibles et imaginables, hélas, ce sont seulement les plus populaires pour le moment. J’ai bien cherché celui qui m’intéresse de rejoindre, à savoir Hellofresh, la box alimentaire, mais je ne l’ai pas encore trouvé dans la liste ! On ne peut pas non plus partager la formule payante d’une néobanque par exemple ou d’un opérateur mobile ou internet ce qui est bien dommage !

Concrétement, Spliit va te permettre de :

  •  partager un abonnement auquel tu as souscris et sur lequel tu as des places restantes. Exemple : tu as un abonnement Netflix pour 4 personnes alors que vous n’êtes que 3 à en profiter. Tu peux donc proposer une place.
  •  souscrire à l’abonnement d’une autre personne. Ce qui représente la démarche inverse de celle que nous venons de voir. Ici, c’est toi qui t’inscris pour profiter d’une place proposée par une autre personne sur l’abonnement qui t’intéresse.


Les fonctionnalités

  •  Spliit est un service sans engagement, tu pourras te désabonner de tes spliit à tout moment sans aucun frais.
  •  Option public/privé : par défaut, ton compte est enregistré en mode privé. C’est-à-dire que tu ne peux partager tes abonnements uniquement qu’avec tes proches. Mais tu as la possibilité de passer en mode public et tes abonnements seront alors visibles sur la marketplace
  •  Le choix du nombre de places partageables: tu peux choisir le nombre de places que tu désires partager avec d’autres.
  •  gestion des abonnements: c’est la plateforme qui va se charger de la gestion financière de tes abonnements, les virements, les prélèvements tu as aussi la possibilité de demander la suspension de ton abonnement quand tu t’absentes de ton domicile pour des vacances par exemple.
  •  transactions sécurisées: toutes les transactions sur la plateforme sont sécurisées et gérées par Lemonway, un établissement de paiement français.


Un service qui n’est pas gratuit

Spliit, n’est pas tout-à-fait un service gratuit. Des frais sont en effet prélévés par le site lors d’un partage d’abonnement. Ils varient selon que tu partages un abonnement ou bien que tu souhaites rejoindre l’abonnement de quelqu’un d’autre.

si tu partages ton abonnement, les frais s’appliquent uniquement le premier mois. Ils sont de 25% pour les transactions inférieures à 4€ et 1€ pour toutes les transactions supérieures à 4€.

Si tu souhaites sosuscrire à l’abonenment partagé par quelqu’un d’autre, Spliit te prélévera alors une commission de 5% puis 0,35 cents pour chaque transaction suivante.


Origame

Un autre service très intéressant pour te permettre de faire des économies sur tes abonnements et tes factures mensuelles, c’est Origame  Et celui-là est 100% gratuit pour les utilisateurs. J’en parle dans cet article 

Le modèle économique d’Origame repose en effet sur la gratuité pour les utilisateurs, seuls les entreprises paient pour chaque nouveau client que Origame leur permet de récupérer en souscrivant un abonnement chez eux via la plateforme.


Voilà, cette formation gratuite est à présent terminé. J’espère qu’elle t’aura donné toutes les clés pour reprendre en main ton budget, et quant à moi, eh bien je te donne rendez-vous à très vite sur le blog !

 

 

 

 

 

Support de cours