Revenu modestes: comment obtenir le chèque énergie?

Mis en place par l’Etat – mais à ne pas confondre avec le chèque de 100€ annoncé de contre la flambée des prix de l’énergie – qui est elle, conjoncturelle, le chèque énergie est une aide financière destinée aux ménages les plus modestes pour pouvoir faire face à leurs dépenses de chauffage ou bien à financer des travaux de rénovation énergétique.

Né en 2018, le chèque Energie est un dispositif de l’Etat mis en place pour remplacer les tarifs sociaux de l’énergie. Il permet aux ménages les plus modestes de pouvoir payer leurs factures d’électricité, surtout en cette période de flambée des prix, il représente un coup de pouce non négligeable !

Alors que les prix de l’énergie sont en hausse constante, ( les tarifs du gaz ont bondi de 15,8% depuis début 2019) cette aide vise à lutter contre la précarité énergétique. En 2021, 5,8 millions de ménages en ont bénéficié.

Il recèle un avantage certain : c’est que, lors d’un déménagement, les bénéficiaires n’ont pas de frais de mise en service d’électricité ou de gaz naturel ! De plus des abattements s’appliquent lorsque vous êtes en défaut de paiement. Il n’est pas non plus autorisé aux fournisseurs d’électricité de réduire la puissance électrique des bénéficiaires du chèque énergie pendant la trêve hivernale, du 1er novembre au 31 mars.

Tous ces avantages donnent une certaine attractivité au chèque énergie.

Comment bénéficier du chèque énergie?

Les critères d’éléigibilité de cette aide sont basés sur les revenus fiscaux et la composition du ménage. Un personne seule pourra bénéficier du cèque énergie si son revenu fiscal ne dépasse pas 10.800€. Si votre foyer comporte plus d’une personne, un système de calcul par unité de consommation permet d’attribuer l’aide et de calculer son montant.

Dans ce système, la première personne du foyer représente une unité de consommation (UC) la seconde 0,5 UC, et les suivantes 0,3 UC

Pour déterminer si vous avez droit au chèque énergie, vous devez diviser votre revenu fiscal de référence de l’année N-2 ( 2019 si vous faîtes la demande en 2021) par le nombre d’unités de consommation de votre foyer. Vous avez également à votre disposition un simulateur pour plus de praticité.

Il faut aussi que votre logement soit soumis à la taxe d’habitation, même si vous en êtes exempté.

En 2021, son montant varie entre 48€ et 277€. En moyenne, il s’éléve à 150€.

Il n’y aaucune démarche spécifique à effectuer pour toucher le chèque énergie. Le service en charge de l’attribution de cette aide reçoit directement votre déclaration de revenus par le fisc et les foyers éligibles se le voit attribuer automatiquement.
Vous le recevrez dans ce cas chaque année en avril, soit par voie postale ou bien par e-mail.

Comment utiliser le chèque énergie?

Le chèque énergie est donc utilisable pour deux usages :

  • Régler vos factures d’énergie: Vous pouvez envoyer le chèque directement à votre fournisseur s’il l’accepte en n’oubliant pas d’inscrire votre numéro de client au dos du chèque
    mais vous pouvez également l’utiliser en ligne grâce au formulaire disponible ici
  • Financer vos travaux de rénovation énergétique: vous avez la possibilité de régler la facture du prestataire avec le chèque énergie. A une seule condition: que les travaux aient été réalisés avant le 31 mars suivant la date d’émission du chèque!

Si les travaux ont lieu après cette date, vous pourrez échanger votre chèque énergie contre un chèque travaux, qui est valable 2 ans.

Notez que le chèque énergie ne peut être utilisé que pour un paiement unique, il se dépense en une seule fois.

Que diriez-vous de poursuivre votre lecture en découvrant comment optimiser vos factures avec Origame?